• Le portail des artisans

Découvrez le métier d’artisan peintre

L’artisan peintre assure aussi bien les tâches techniques que décoratives. C’est pourquoi l’on fait appel à lui dans les limites d’une rénovation d’intérieur. Des formations s’imposent pour pouvoir exercer ce métier dans les règles de l’art. D’autant plus que les qualifications et les perspectives professionnelles de l’acteur dépendent de la qualité de son cursus.

Le métier d’un artisan peintre par définition

L’artisan peintre agit dans le domaine du bâtiment. Son rôle est donc d’apporter les touches de finition aux travaux de rénovation et de construction. C’est un métier assez vaste qui intéresse une variété de cibles. Les particuliers comme les entreprises ont en effet besoin de l’intervention de ce professionnel. Dans tous les cas, il est amené à exploiter les couleurs en fonction des demandes des clients.

Un artisan peintre doit toujours s’équiper d’un grand sens de précision pour mettre en valeur son savoir-faire. À part les connaissances techniques, il a besoin d’une bonne forme physique, car les travaux impliquent souvent des positions inconfortables et dangereuses.

Ses formations

Étant donné que le métier d'artisan peintre dépend de l’artisanat, le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) doit faire partie des diplômes du peintre. Mais il peut être remplacé par le Brevet professionnel ou encore le Brevet de technicien supérieur (BTS).

Ensuite, tout un chacun peut choisir une spécialisation comme l’application des revêtements, l’aménagement ou la finition. Les soliers, moquettistes et plaquistes sont aussi assez nombreux dans ce secteur. De même, un grand nombre d’acteurs optent pour la peinture décorative.

Peu importe la spécialité choisie, la formation dure généralement deux à trois ans. Il existe des formations professionnelles qui, à la différence de l’apprentissage théorique, se concentrent sur des pratiques réalisées sur une durée de trois ans.

Ses fonctions principales

Comme susmentionnées, les fonctions d’un artisan peintre se manifestent à la fin de la construction. C’est à lui de s’assurer de la finition esthétique du bâtiment en question. En fonction de sa spécialité, il propose des services portant sur l’intérieur et l’extérieur d’un bâtiment. Ainsi, cet artisan a la capacité d’appliquer les revêtements des divers supports essentiels d’une maison. Ses rôles principaux concernent l’aspect esthétique, mais cela n’empêche qu’il veille à la protection des murs, des sols et des toits.

Que ce soit pour le compte d’un particulier ou d’un professionnel, le peintre peut avancer des offres sur mesure. D’ailleurs, la plupart de ses interventions sont personnalisées selon les objectifs des demandeurs.

Quel statut choisir ?

L’artisan peintre peut travailler en tant qu’indépendant ou bien dans une entreprise de peinture. Il peut aussi avoir sa propre société dont il est le chef. Mais il faut une bonne expérience significative pour réussir dans ce domaine.

Un peintre qui commence tout juste dans le métier est, la plupart du temps, un salarié. Cela peut être dû à un manque de fonds ou d’expérience. Ainsi, c’est le meilleur moyen de gravir les échelons. Après quelques années d’application, il peut avoir les bagages nécessaires pour travailler à son propre compte. Mais peu importe l’orientation professionnelle de cet acteur, les formations sont la base de toute carrière.